Voici le premier article d'une série consacrée au scouting des joueurs français lors de ces mondiaux U19. Dans ce premier volet, nous attardons sur les 3 meilleurs arrières français : Abdoulaye N'Doye, Adam Mokoka et Enzo Goudou-Sinha. J'ai considéré Tchouaffe comme un ailier histoire de donner un peu de volume au deuxième chapitre qui aurait été bien vide autrement !

 Aboudlaye N'Doye

Meneur, 2m01, 83kg, 19 ans, Espoirs Cholet

Abdoulaye N'DoyeDe loin le joueur de cette équipe avec le plus gros potentiel. Physiquement, c'est un monstre. Faisant 2m01, son envergure n'est pas connue officiellement mais fait facilement 2m10 à vue de nez. Sur ce championnat on avait l'imression qu'un seul de ses bras était aussi grand que les adversaires sur lesquels il défendait.

La défense, voilà bien son point fort. En plus d'être très long, il est aussi très rapide latéralement et peut facilement défendre face à de rapides meneurs. Physiquement, même s'il manque encore de musculature, il peut clairement défendre en bas pour les joueurs qui essayeraient de le poster. Sa polyvalence (il peut défendre les postes 1, 2 et 3) lui permet de switcher sans souci pour les écrans et est un cauchemar pour les attaques adverses.

Offensivement, son skillset est beaucoup plus brut. Son handle est décent, mais pas suffisant pour éliminer facilement ses adversaires. Il lui manque aussi un coup de rein qui lui permettrait de faire la différence. Avec la présence de Rambaut, Vautier, Woghiren, Tillie, la raquette était de toute façon bien remplie. Pas facile d'aller driver.

S'il voit rapidement ses coéquipiers démarqués, et s'il est très altruiste, il perd malgré tout un grand nombre de ballons à cause de passes non précises.

Quant au shoot, cela ne rentre pas vraiment (voire pas du tout). La forme est bonne, mais son corps n'est pas droit, ses jambes partent un peu dans tous les sens ce qui le déséquilibre et altère sa précision.

N'Doye est un prospect NBA, mais il doit travailler son explosivité, son shoot, et il doit apprendre à prendre plus soin du ballon.

Stats FIBA U19 : 6.9 points, 3.6 rebonds, 3.4 passes, 1.1 interceptions en 24.6 minutes. 13% à 3 points et 38% des lancers-francs...

Adam Mokoka

Arrière, 1m93, 86kg, 19 ans, Espoirs Gravelines

Adam MokokaLe petit bulldozer français est un monstre de puissance, avec un corps incroyablement sculpté pour son âge. C'est pour le moment son plus gros atout.

S'il a une envergure qui à l'air décente (voire assez bonne), il semble trop petit pour le poste 2 NBA. Si sa puissance lui permet d'attaquer le cercle et d'absorber les contacts, son déficit de taille l'empêche d'avoir une grande rentabilité.

Sa tenue de belle est bien serrée, sans pour autant posséder de skills avancés. Le shoot est bon, mais souvent très lent à partir. Si N'Doye et Goudou-Sinha l'ont souvent trouvé démarqué dans le corner ou à 45, ses adversaires avaient clairement le temps de revenir sur lui. Pas mal de belles occassions de scorer gâchées. C'est dommage parce que la forme de shoot est assez belle en dehors de cette lenteur à dégainer.

A noter qu'il peut faire office de second ball-handler. Altruiste, il est à l'aise pour faire tourner la gonfle, prend soin du ballon, et à obtenu un ratio AST/TO incroyable de 8.4 sur ce championnat.

Défensivement, il est capable d'être très solide, mais a été par séquence complètement perdu, notamment sur les pick'n rolls. Il lui faudra régler ces petits problèmes de concentration, et trouver le moyen de shooter plus rapidement, et avec plus d'efficacité.

Stats FIBA U19 : 6.4 points, 3.4 rebonds, 2.6 passes, 1.3 interceptions en 19.4 minutes. 19% à 3 points et 50% des lancers-francs...

Enzo Goudou-Sinha

Meneur, 1m80, 75kg, 18 ans, Espoirs Nancy

Enzo Goudou-SinhaLe jeune meneur à reçu beaucoup d'éloges en début de tournoi , certains médias allant le comparer à un jeune Thomas Heurtel. Ce n'est pas complètement insensé. « Rusé » est le terme le définissant le mieux.

Petit, pas très puissant, il n'a pas vraiment les atours d'un joueur NBA, loin s'en faut. Mais il a un très bon premier pas, ce qui lui permet d'attaquer le cercle pour aller finir en finesse ou dish pour un intérieur ou un ailier excentré. Par contre, il va parfois s'enfermer dans la boite, n'a plus forcément de solution et perd la balle de facto.

Il possède un bon shoot. Quand il est ouvert, ça rentre. Par contre s'il a quelqu'un sur lui, c'est plus compliqué. Du fait de sa taille, et de sa façon de shooter « les pieds dans le béton », cela le force à des trajectoires assez haute et difficiles. On ne peut pas vraiment le blâmer cependant, il a du prendre un certain nombre de shoots très difficiles en fin de possession et à montré par ailleurs qu'il était très précis à longue distance.

Offensivement, son shoot, sa vision du jeu, en font clairement un prospects qui pourraient viser des équipes d'Euroleague dans le futur.

De l'autre côté du terrain, le terme « rusé » lui convient aussi très bien. Loin d'être un bon défenseur (il a souvent été « caché », N'Doye prenant la responsabilité de défendre sur le meneur adverse), mais du fait de son opportunisme et de son QI basket, c'est un très bon intercepteur : il lit bien les lignes de passes et arrive à chipper la balle dans les mains mêmes de ses adversaires.

Il devra continuer à travailler sa vision du jeu et s'efforcer de mieux défendre. Il devra aussi utiliser son QI Basket pour trouver des positions de shoot qui lui conviennent. Il n'a peut-être pas un potentiel énorme – on a vu que contre le physique des canadiens il lui était très dur d'imposer sa patte - mais ce sera un joueur très agréable à voir jouer pendant de nombreuses années.

Stats FIBA U19 : 11 points, 1.6 rebonds, 4.7 passes, 1.1 interceptions en 22.5 minutes. 44% à 3 points