Vrenz Bleijenbergh
crédit photo : FIBA

Vrenz Bleijenbergh

20.9 ans - SF/PF - Belgium Belgium
208 cm   95 kg
Coosur Real Betis

#38 dans notre BIG BOARD 2021

 

Pas de statistiques disponibles pour Vrenz Bleijenbergh.

Tout savoir sur Vrenz Bleijenbergh

par Alexandre Berthaud Il y a 1 mois

Points forts

  • Taille / Skills
  • Shoot (rapidité, constance)
  • Vision de jeu / Playmaking

Décent, mais à travailler

  • Handle
  • Défense collective
  • Défense sur 2/3
  • Lancers-francs

Points faibles

  • Role ?
  • Limité en 1vs1
  • Main gauche
  • Défense sur 1 & 5

Vrenz Bleijenbergh est un joueur de basketball belge qui a, en gros, joué toute sa carrière à Anvers (il a débuté dans un petit club du coin avant de rejoindre le gros poisson) et évolue depuis plusieurs années maintenant avec l'équipe de première division du pays. Il a aussi joué l'Eurocup cette saison et on l'a vu évoluer en équipe nationale jeune de Belgique (médaille de bronze au championnat d'Europe de 2e division en U18 et en U20). Il a également fait ses débuts dans l'équipe "senior" en 2019. Nous avons interviewé Vrenz de longues ici (c'est ici) mais nous n'avons pas vraiment creusé le giron familial. On sait qu'il n'est pas issu d'une famille de basketteurs professionnels mais qu'il est assez proche de sa famille, ça s'arrête là, pas de points positifs mais pas de drapeaux jaunes non plus. Vrenz est sur les radars depuis plusieurs années mais il a, grâce à ses performances notamment en Eurocup, un peu plus la cote cette saison. Il est parti début juillet pour quelques workouts privés avec des équipes NBA, il en a finalement eu plus que prévu, preuve que cela s'est bien déroulé. Près d'une vingtaine d'équipes ont pu le voir, le mesurer, l'interviewer, ce qui est extrêmement positif pour ses chances car il vient d'une équipe peu exposée.

 

Ses forces résident dans son gabarit et sa technique. Il mesure 2m10, avec les avantages que cela comporte, mais il a toujours joué sur les postes extérieurs, grâce à des entraîneurs bien inspirés, car il est trop fin pour êre efficace à l'intérieur. De fait, il dribble, tire et surtout passe mieux que le joueur moyen de 2m10. Ajoutez à cela une mobilité en nette amélioration et vous obtenez un joueur de facto intéressant car sortant de l'ordinaire. Nous ne sommes pas tous d'accord là-dessus à Envergure, mais à titre personnel je trouve que même s'il manque parfois de rapidité latérale et de dureté en défense, il est globalement positif pour son équipe dans ce secteur du jeu, grâce à sa longueur, son intelligence. Vrenz sait qu'il doit descendre plus bas sur ses appuis et a d'ailleurs insisté lors de l'interview avec nous sur son plus grand défaut, selon lui : sa souplesse, qu'il travaille de fait quotidiennement. Cette connaissance de soi fait écho à une conscience de son environnement. Souvent, Bleijenbergh prend les bonnes décisions, rapidement. Aider, ou pas, jouer son matchup, ou pas, voir le mismatch chez un coéquipier, etc... Avoir en tête le scouting report de l'adversaire et la manière de l'exploiter est le signe d'un cerveau en bon état de marche et d'une attitude professionnelle. Enfin, VB possède un shoot avec un fort potentiel, il part haut, vite, il est régulier. En Eurocup il a shooté à 18/48 de loin soit presque 38% mais en championnat seulement 32%. Malgré cela, on l'imagine devenir un shooteur en spot up de qualité. La plus grande qualité de VB est aujourd'hui sa lecture de jeu offensive, il passe bien le ballon, en transition ou sur demi-terrain, grâce à une bonne technique et une taille suffisante pour bien voir et anticiper les mouvements des autres.

 

Ses faiblesses. Vrenz a toujours eu le ballon dans les mains, au moins par séquences. Il ne l'aura pas en NBA et sera cantonné à un rôle de défenseur shooteur, qu'il n'a jamais vraiment épousé, ni même effleuré, à part sur certaines séquences cette saison. Le Belge n'est surtout pas capable de jouer un pick'n roll avec efficacité en NBA. Déjà, en Eurocup ou lors des playoffs de la ligue belge, il perdait beaucoup le ballon, trop, sur ces phases de jeu. D'abord, parce qu'il manque de force physique lorsqu'il se rapproche du panier. Ensuite, parce qu'il ne dribble que main droite, ou presque, et n'est pas incisif avec sa gauche (même s'il nous a assuré du contraire en interview). Enfin, parce qu'il ne va ni très vite, ni très haut, et malgré un écran crée en général peu de séparations avec son adversaire. Avec son gabarit fin, il peut finir après contact mais difficilement, il doit compter sur sa longueur pour contourner les protecteurs de cercle, ce qui ne le rend que moyennement efficace. Son tir est également encore un point d'interrogation, notamment à cause d'une réussite suspecte aux lancers-francs (60% cette saison, très mauvais). Vrenz, défensivement, peut tenir la route mais ne sera jamais un défenseur extraordinaire qu'on sort de la boîte en playoffs pour ralentir une superstar adverse. Au maximum il sera moyen en défense, et sa production offensive dépendra de sa faculté à s'adapter à un rôle qu'il ne connaît pas : ça fait beaucoup de "si", malgré un vrai potentiel.

 

Dans l'ensemble, Bleijenbergh est attendu au second tour et devrait être drafté, devenir le premier belge à rejoindre la NBA par cette voie. À titre personnel, je suis confiant sur sa capacité à s'adapter et à réussir à prendre un 7e ou 8e spot d'une rotation, à terme, car il sait déjà où il veut aller, il travaille, a l'obsession de réussir et possède l'arme fatale du role player aujourd'hui : un bon tir et de la taille.

par Antoine Berranger Il y a 2 ans

Désolé, l'accès à ce scouting report est privé

Draft 2021 : qui sont les internationaux candidats ? Notre classement.

Il y a 1 mois

NBA Draft 2021

On classe les rares internationaux encore candidats à la draft 2021 de la NBA Ecouter

La foire aux questions de la Draft 2021 : tout ce qu'il faut savoir (1/2)

Il y a 4 mois

NBA Draft 2021

On répond aux questions des auditeurs & followers, dans la bonne humeur Ecouter

Vrenz Bleijenbergh : interview d'un belge talentueux qui vise la Draft NBA

Il y a 3 mois

FIBA Draft 2021

Alex et Romain discutent avec le joueur d'Anvers, Vrenz Bleijenbergh, vidéo sous-titrée en français Regarder