David McCormack

David McCormack

25.0 ans - C - United States United States
210 cm   218 cm   118 kg
Beşiktaş Sompo Japan

Kansas Jayhawks

Données fournies par Sports-Reference.com.

Tout savoir sur David McCormack

par Hugues Dehalle Il y a 2 ans

Points forts

  • Corps
  • Rôle clair
  • Screens

Décent, mais à travailler

  • Tir
  • Protection cercle

Points faibles

  • Rester sur le terrain
  • Plafond

David McCormack est un pivot Senior pour les Kansas Jayhawks du polémiqué Bill Self. Recrue 4 étoiles à sa sortie de High School, l'intérieur a choisi de rejoindre les rangs de Kansas plutôt que ceux de LSU, Florida State, Auburn ou encore UCLA.

Au cours de ses deux premières saisons, McCormack était le remplaçant d'Udoka Azubuike, depuis drafté en fin de premier tour par le Utah Jazz. Des débuts discrets donc, où il a pu grandir aux côtés d'Ochai Agbaji et Marcus Garrett (Miami Heat). Titulaire depuis deux ans, David est aujourd'hui l'un des trois joueurs les plus importants malgré un temps de jeu qui reste limité (20min). En effet, son coach prépare déjà le futur en faisant de plus en plus jouer le jeune Lawrence.

2m08 pour 120Kgs, l'intérieur est un homme dans une ligue d'adolescents. Son corps massif, hyper musculeux, terrorise toutes les raquettes de la NCAA. Des épaules plus larges que vous et moi réunis, des longs bras et une puissance globale supérieure à son adversité ; on imagine très bien McCormack se fondre rapidement dans le paysage NBA. Un corps ready donc pour le niveau supérieur et des attributs athlétiques qui suivent. Capable d'enchaîner les aller-retours de cercle à cercle, le Jayhawk est un archétype du rim-runner moderne. Latéralement à l'aise pour contenir des ailiers NCAA et capable de sortir sur situation de trappe / aide et reprendre sur des extérieurs, le joueur devrait briller dans plusieurs systèmes NBA. Une polyvalence défensive qui se confirme dans la capacité du joueur à encaisser le contact sur des profils puissants et à prendre le dessus.

Offensivement, le joueur nous donne les indicateurs principaux pour le projeter au niveau supérieur. Du roll et du rim-run tout simplement. Joueur de P&R très intéressant car capable de créer de vrais espaces grâce à ses écrans XXL, McCormack met de l'impact sur le défenseur du porteur et un surnombre offensif. Skill basique mais en voie de disparition dans les championnats jeunes américains (Mark Williams, Jalen Duren, John Butler, Moussa Diabate), le pivot de Kansas a su suivre les enseignements d'Azubuike pour causer des commotions aux défenseurs assez fou pour passer à travers l'écran. Une fois le pavé posé, McCormack roule et est une menace verticale pour finir au dessus du cercle. Capable de poser un à deux dribbles pour prendre son temps après réception de la balle et contourner la défense, on regrette parfois cette manie à redescendre son ballon et ainsi se faire intercepter par des joueurs plus petits. 60% près du cercle ce qui est bon sans être élite, on retrouve beaucoup de tirs dans des séquences dos au cercle qui ne devraient cependant pas être transposables au niveau supérieur. Néanmoins, sur un missmatch David pourra punir un défenseur plus petit, moins puissant, en l'enfonçant avec ces épaules massives et en finissant des deux mains près du panier.

Son tir a été un axe de progression important tout au long de son cursus à Kansas. Finisseur au cercle en première année, McCormack a développé un shoot fiable à mi-distance : 41% de réussite sur ce secteur avec un volume suffisant (3 tirs par matchs) ce qui nous permet à juste titre de l'imaginer prendre des tirs après réception du ballon sur P&R pour écarter les défenses. 67% de réussite seulement aux LFs cette année, face à 80% l'an dernier et l'année d'encore avant, on ne peut expliquer mécaniquement cet écart. Je considère cette année comme une anomalie plutôt qu'un échec définitif. De plus, avec ce corps, McCormack trouve de nombreux lancers, un FT Rate élevé qui devrait donner des billes de plus à une franchise NBA.

Cerise sur le gâteau, la passe. Si cela ne se retrouve pas dans les stats brutes, on apprécie les actions où le pivot renverse intelligemment le ballon pour un coéquipier ouvert. Des passes simples qui fluidifient une attaque que ce soit sur une prise à deux, mais aussi après réception du cuir dans un roll. Un passing game pas au niveau des Trevion Williams, Tubelis ou encore Jaylin Williams, mais une corde supplémentaire à son arc, qui témoigne de l'expérience du jeune homme dans son parcours universitaire.

Défensivement, comme dit, un joueur puissant, assez polyvalent dans différents systèmes, avec un bon timing au contre pour protéger son panier malgré une difficulté à changer de main pour contester/bloquer un tir adverse. Une belle utilisation de sa longueur pour intercepter ou du moins changer la géométrie des passes. Pivot plus petit que la moyenne NBA (2m11) qui comptera sur son physique, sa longueur et sa vélocité pour compenser. Rebondeur de volume qui sait sécuriser une prise collective avec un box-out. On apprécie la pression mise sur le panier adverse au rebond offensif. Néanmoins, des erreurs de naïveté regrettables sur des feintes adverses et une incapacité à rester sur le terrain dans un moment décisif en foul trouble ne nous permettent pas d'imaginer McCormack comme un pivot défensif titulaire d'une équipe NBA.

Projection : Pivot de banc, 2nd tour/undrafted

par Antoine Berranger Il y a 4 ans

Désolé, l'accès à ce scouting report est privé
Partagez cette page :

Scouting reports

Nolan Traoré

France   18.1 ans - PG
195 cm   203 cm   85 kg

Saint-Quentin Basketball

Carlton Carrington

United States   18.9 ans - PG
193 cm   203 cm   90 kg

Pittsburgh

Ja'Kobe Walter

United States   19.8 ans - SG/SF
196 cm   208 cm   88 kg

Baylor Bears

Ron Holland

United States   19.0 ans - SF
198 cm   208 cm   93 kg

NBA G League Ignite

Matas Buzelis

Lithuania   19.7 ans - SF/PF
208 cm   208 cm   88 kg

NBA G League Ignite