Jalen Green
crédit photo : FIBA

Jalen Green

19.7 ans - SG/SF - United States United States
196 cm   80 kg
Houston Rockets

#3 dans notre BIG BOARD 2021

 

Houston Rockets

Données fournies par Sports-Reference.com.

Tout savoir sur Jalen Green

par Alexandre Berthaud Il y a 5 mois

Points forts

  • Premier pas / difference maker
  • Adresse / range
  • Création pour soi
  • Jeu de transition
  • État d'esprit / amour du jeu

Décent, mais à travailler

  • Création pour les autres
  • Fin : manque de puissance à la fois offensive (au cercle) et défensive (se fait enfoncer)
  • Défense en aide

Points faibles

  • Irrégularité

Jalen Romande Green est connu depuis plusieurs années pour être un des plus grands talents de sa génération. Sorti de Prolific Prep, il était classé 2e meilleur prospect de sa classe d'âge du classement "composite" (qui rassemble plusieurs sources) de 247 sports. Chez ESPN, il était même premier, devant Cade Cunningham. Originaire de Californie, il a passé la majorité de sa vie à Fresno. Quasiment rien n'est écrit sur son père, mais c'est son beau-père qui fait office de mentor, Marcus Green était un coéquipier de Deshawn Stevenson au lycée, à Fresno. Hasard ou pas, Stevenson était passé directement du lycée à la NBA, Green a choisi la même voie en refusant la NCAA pour préférer la nouvelle G-League Ignite Team, après avoir enregistré des stats affolantes sur sa dernière année de lycée (31,5pts, 7,5reb, 5ast). Dans l'équipe de G-League, il était titulaire indiscutable, a joué 15 matchs pour 32mn en moyenne, dans un rôle de poste 2 "classique", parfois amené à créer avec le ballon mais aussi à jouer sans, prenant des écrans "off-ball" pour se retrouver en position préférentielle. Green a également joué les compétitions FIBA jeunes, remportant trois fois l'or (U16 Amrica, U17 Monde, U19 Monde) et une fois le titre de MVP (U17 Monde).

 

Ses forces. Sur le terrain, Jalen Green est rapide, vif. Il l'a toujours été et il est un des arrières les plus explosifs à entrer en NBA depuis Zach Lavine, un joueur à qui il est régulièrement comparé. Sauf que Green, avec son beau-père et ses coachs depuis de nombreuses années, est déjà un bien meilleur shooteur que ne l'était Lavine en sortant de UCLA. En G-League, face à une opposition bien plus sérieuse que la NCAA, Green tournait cette saison à 36,5% à trois points sur presque 6 tentatives par match. Ajoutez à cela 82% aux lancers-francs, et vous avez un profil de shooteur déjà efficace dès son entrée dans la ligue. Cela lui ouvre des lignes de dribbles et il fait parler son premier pas exceptionnel (le meilleur de la cuvée). Avec son 1m98, Green est longiligne, encore trop frêle même s'il accepte extrêmement bien le contact par rapport à son gabarit. Selon les différentes lectures et interviews, il ressort que le joueur semble à la fois passionné par le basket-ball, mais aussi tiré vers le haut par l'idée de progresser, deux bons signes pour son futur développement. En gros, Green, dont le handle est correct et surtout tourné vers l'efficacité, est un scoreur, léthal en transition, capable de se créer de l'espace sur demi-terrain mais aussi d'espacer le jeu off-ball. Il améliorera nécessairement le plafond offensif de sa future franchise, dès son arrivée.

 

Ses faiblesses sont aussi évidentes que ses forces. Green n'est pour le moment pas un passeur et ne possède pas de vision de jeu au-delà de la lecture simple qui s'offre à lui. Il ne manipule pas les défenses. Son ratio AST/TO, indicateur relativement fiable, reste supérieur à 1, mais de peu (2,8 AST / 2,7 TO). Jalen Green est encore trop, parfois, un trou noir, surtout lorsque son tir ne rentre pas (il est streaky et manque de régularité). Défensivement, il est évidemment rapide sur ses appuis mais son corps frêle l'empêche d'avoir de l'impact à la fois dans le un-contre-un face à des joueurs plus puissants, mais aussi dans les aides où son explosivité pourrait pourtant faire des merveilles. Doté selon les chiffres disponibles d'une envergure positive (plus grande que sa taille), environ deux mètres, il sait jouer les lignes de passe sans compromettre sa position mais n'est pour l'instant pas un défenseur "positif" en NBA et devra travailler, autant sur son physique que sur les lectures des schémas défensifs complexes, pour pouvoir apporter de ce côté-là du terrain.

 

Projection : top 5 minimum, top 3 probable

par Antoine Berranger Il y a 2 ans

1m96. Assez fin mais musculature très tonique. Envergure moyenne au mieux. Hyper athlétique. Genre HYPER. Très mobile dans tous les sens.

Profil physique idéal pour le poste 2 NBA. Serait déjà un athlète exceptionnelle dans la grande ligue. Et n'a que 17 ans (c'est un 2002, U17 qui joue en U19...). Rien que pour ces qualités physiques, sera dans la discussion comme 1st pick pour la draft 2021.

Offensivement, il a un handle un peu loose mais en progrès. Possède quelques moves. Tunnel vision et assez selfish par ailleurs. Le shoot est terriblement inconstant. Le corps n'est pas équilibré. Pas assez de poignet dans son shoot. Résultats par conséquent très aléatoire. Essentiellement un driver / dunker pour le moment. N'a pas montré beaucoup de progrès en dehors du handle.

Défensivement c'est un peu décevant pour ses outils. Il montre parfois des éclairs géniaux comme de gros chase down blocks et une belle capacité à attaquer les shooteurs extérieurs. Mais il a la mobilité et la dimension athlétique pour faire beaucoup mieux. Létal en transition.

Pur produit du système américain HS / AAU, Green ne domine que grâce à ses qualités physiques exceptionnelles. Il doit ajouter plus de basket à son jeu. Le potentiel est énormissime, mais attention de ne pas devenir un Gerald Green.

Deux ans après, que tirer des performances des prospects américains lors du FIBA U19 en Grèce ?

Alan Guillou Il y a 3 mois

FIBA 2021

Cade Cunningham, Jalen Green, Scottie Barnes ou encore Jalen Suggs, Ziaire Williams, ils étaient tous avec Team USA en 2019. Analyse de leurs tournois Lire la suite

Envergure Big Board 2e édition - Derrière Cade : un trio puis des questions

Envergure Il y a 4 mois

NBA Draft 2021

Notre nouveau Big Board consensus, classement des meilleurs candidats à la draft NBA 2021 Lire la suite

Draft 2021 : Envergure Big Board 1.0

Alexandre Berthaud Il y a 7 mois

NBA Draft 2021

Notre premier classement de joueurs en vue de la draft 2021 Lire la suite

Scouting Report : Que nous apprennent les matchs de High School et FIBA sur Jalen Green ?

Alan Guillou Il y a 9 mois

Scouting Reports 2021

Avant son début d'année en GLeague, étude avancée et projection de Jalen Green, le tout en se basant sur ses matchs de lycée et sa Coupe du Monde U19. Lire la suite

Draft 2021 : quels prospects vont être des porteurs de ballon en NBA ?

Il y a 3 mois

NBA Draft 2021

Très peu de joueurs se partagent la gonfle pour créer de l'attaque en NBA... qui peut le faire parmi les prospects de la prochaine draft ? Ecouter

Les prospects de G-League Ignite, que valent-ils ?

Il y a 4 mois

NBA Draft 2021

Scouting report de Jon Kuminga, Jalen Green, Isaiah Todd et Daishen Nix Ecouter

Preview Draft 2021 - Les favoris au 1st pick + quatre Français draftables

Il y a 10 mois

NBA Draft 2021

Présentation des enjeux de la draft 2021 pour le top pick et les candidats français Ecouter