Gabriele Procida
crédit photo : FIBA

Gabriele Procida

20.1 ans - SF - Italy Italy
206 cm   207 cm   87 kg
Fortitudo Pompea Bologna

#68 dans notre BIG BOARD 2022

 

Fortitudo Pompea Bologna

Pas de statistiques disponibles pour Gabriele Procida.

Tout savoir sur Gabriele Procida

par Niko Scouting Il y a 7 mois

Points forts

  • Gestuelle de tir + adresse extèrieure
  • Mentalité / hardwork
  • Qualités athlétiques
  • Off-the-ball

Décent, mais à travailler

  • Off-the-ball
  • mid-jumper

Points faibles

  • Force
  • Passing skills

Gabriele Procida en est à sa 3e saison en Serie-A mais cette fois-çi ce n’est plus avec le mailot de Cantu qu’il évolue mais celui de la Fortitudo Bologna. « L’autre » club de Bologne navigue en eaux troubles au classement mais se débrouille mieux que Cantu, lanterne rouge. Alors progression pour Procida ? Un chouïa en minutes mais pas forcément en responsabilité, il est le 8e joueur de l’effectif en termes de minutes. La première fois que j’ai eu la chance de voir l’élégant ailier Italien c’était lors d’un Adidas Next Generation Tournament en 2017-18 avec la Stellazzurra Roma. Il n’avait pas beaucoup joué mais ses qualités athlétiques et son corps « en devenir » avait marqué les esprits.

Le premier truc qui frappe quand je le vois cette année c’est à quel point il a évolué physiquement. Passant d’un 6’3 en 2018 pour l’Euro U16 à un joli 6’7 ½ ! A noter qu’il a une wingpan de… 6’7 1/2 . Il a rajouté des muscles, le buste continue de s’étoffer. Gabriele piano mais sûrement se forge un corps pour exister à haut niveau. Si on rajoute à ses belles qualités athlétiques, une mécanique de tir « à montrer dans toutes les écoles de basket » (comme disaient les anciens quand j’en étais pas encore un) voilà déjà deux belles flèches à son arc (belle expression de footeux, ça non ?) et une vraie capacité à attaquer le cercle. A l’entrainement, à l’échauffement il est capable de faire des séries énormes en spot-up ou off-the-dribble et en match, si le size-sample n’est pas énorme, les pourcentages sont bons. D'aillleurs, bizarrement, le % aux LF n'était pas vraiment à la hauteur jusqu'à cette année. A voir si ça se confirme mais je mettrais bien une pièce dessus vu la gestuelle. Le passage, toujours délicat, du « je suis la star de l’équipe » à « je dois me faire ma place avec les pros » est en passe d’être réussi, il a la mentalité pour accepter d’évoluer sans le ballon, il a l’activité pour aussi. Le travail de cut, d’activité loin de la balle est bonne.       

Le mid jumper est à travailler, il a du mal à se stabiliser, à équilibrer sa gestuelle "in the air". En défense, il fait partie du clan des hanches hautes, ce qui l'handicape pour défendre efficacement sur les picks face aux plus petits mais l'attitude est bonne. C'est loin du ballon qu'il y a du travail, sur les matchs observés, il va trop loin dans l'aide et offre des tirs ouverts à son joueur. Il va falloir aussi, malgré les compliments sur les progrès physique, continuer à travailler sur son corps car il y a un déficit de force. Il est en galère dans le duel, même lorsqu'il box-out, on le sent en souffrance et c'est l'un des points noirs, celui qui ne lui permet pas d'être plus longtemps sur le terrain, celui qui ne lui permet pas de finir après contact, près du cercle. Au niveau de la passe, c'est bien mais c'est pas fou. Il a du mal à passer dans le dribble par exemple, ce qui le limite aussi pour évoluer sur autre chose qu'un rôle de finisseur.

Alors du coup, on en pense quoi ? Et bien il a la taille, le corps, le tir pour évoluer au niveau élite mais il n'a toujours pas passé le cap physiquement, late-bloomer ? Avec un tir aussi "smooth" et une capacité à attaquer le cercle pareil, plus tôt on le pensait sur une autoroute vers le succès. Le championnat Italien n'est pas le plus connu pour développer ses jeunes joueurs, il n'a pas l'air d'avoir envie de se bouger de la "botte", du coup point d'interrogation sur la mentalité de "dog" qu'il faut avoir pour réussir à mettre un pied en NBA. Point d'interrogation aussi sur le développement physique puisqu'il n'arrive pas à rajouter des kilos sur son corps ectomorphe. Procida aura une belle carrière en Europe, peut-être un développement sur le tard mais il a les armes techniques pour briller !

 

par Antoine Berranger Il y a 2 ans

Désolé, l'accès à ce scouting report est privé

par Antoine Berranger Il y a 2 ans

Désolé, l'accès à ce scouting report est privé
Partagez cette page :

Scouting reports

Yoan Makoundou

France   21.9 ans - PF/C
207 cm

Cholet Basket

Matteo Spagnolo

Italy   19.5 ans - PG/SG
196 cm   203 cm   88 kg

Vanoli Cremona

Ziga Samar

Slovenia   21.4 ans - PG
197 cm

Montakit Fuenlabrada

Guilherme Carvalho dos Santos

Brazil   20.0 ans - SG/SF
202 cm   208 cm   95 kg

Caleb Houstan

Canada   19.5 ans - SF/PF
203 cm   93 kg

Michigan Wolverines