Cody Williams
crédit photo : RealGM

Cody Williams

19.4 ans - SF - United States United States
203 cm   213 cm   83 kg
Colorado Buffaloes

#4 dans notre BIG BOARD 2024

 

Colorado Buffaloes

Pas de statistiques disponibles pour Cody Williams.

Tout savoir sur Cody Williams

par Emmanuel Le Nevé Il y a 3 mois

Points forts

  • Polyvalence défensive
  • Tir extérieur
  • Scorer trois niveaux

Décent, mais à travailler

  • Premier pas/handle
  • Passe/vision
  • Diversité aux tirs

Points faibles

  • Création de tir
  • Pertes de balle

L‘évolution attendue après le Championnat du monde u19 est arrivée. Dans un tout autre contexte sous les couleurs de Colorado, Cody Williams montre tout son potentiel et comment l’utiliser au niveau supérieur. En NCAA, le frère de Jalen, compile 14 points, 2 passes, 3 rebonds, après 9 matches (17 pour son équipe - il a manqué 7 rencontres à cause d’une blessure au poignet/main gauche).

Cody Williams se montre avant tout comme un prospect NBA par sa défense. Dans ce domaine, l’ailier est l’un des tout meilleurs en College Basketball. En NCAA, il est capable de défendre sur quasiment l’ensemble des joueurs sur le terrain. Malgré un physique encore en évolution, il peut arrêter une grande partie de ses adversaires par sa mobilité. Notamment sa latéralité qui lui permet de toujours être au contact des attaquants. On remarque, toutefois, une légère faiblesse sur les drives sur son côté gauche. Loin du ballon, le regard est toujours actif et il présente une menace permanente sur les lignes de passes (0.8 interception de moyenne) avec une envergure positive (2.13 m). Cody Williams est également intéressant sur sa capacité à dissuader et contrer les tirs (4 contres sur ses deux derniers matches - Cal et USC).

En attaque, le chantier est encore en cours. Durant la saison, il parvient à apporter des points d’un peu partout sur le terrain. Au niveau des statistiques, selon hoop-match.com, ses tirs proviennent à 50 % près du cercle, 32 % sur du mi-distance et 17 % à trois points. À ces trois endroits du terrain, la réussite est excellente avec 67 % de réussite au cercle, sur le mi-distance on est sur du 50 % et 40 % à trois points. Mais si on zoom un peu plus, on s’aperçoit que Cody Williams ne dunk quasiment jamais. Donc à prendre le dessus physiquement sur les adversaires. Sur la saison, il a seulement 8 dunks à son actif pour 4 réussis. Néanmoins, sur les autres tirs près du panier, la réussite monte à 70 % (28/40). En ce qui concerne les « autres deux points », on est sur 45 % (13/29). Pour le trois points, il affiche 6/15. Soit moins de deux tentatives par match.

Il peut donc scorer de n’importe où sur le terrain mais cependant, le premier pas n’est pas incroyable. Il est souvent en difficulté pour passer son vis-à-vis direct et s’ouvrir le chemin du panier. Dans beaucoup de cas, il revient sur ses pas ou lâche le ballon. Un élément à surveiller une fois arrivé en NBA avec un spacing bien différent. Par ailleurs, sur ses drives, Cody Williams attaque le panier aussi bien main gauche que main droite. Seul ou sur écran. Il est d’ailleurs par séquence utilisé en tant que porteur de balle. Il n’est pas rare de le voir initier l’attaque de son équipe. On observe de bons flashes à la passe lors de ces moments précis, mais aussi des pertes de balle. Statistiquement, il perd plus souvent le ballon (2.1) qu’il ne fait une passe décisive (1.9). Autre élément sur lequel garder un œil : la création de son tir.

Que ce soit à mi-distance ou à trois points, les tirs sont très souvent en catch-and-shoot. Avec Colorado, il ne montre pas encore cette capacité à créer l’espace et se libérer de son défenseur pour tirer tranquillement. Le dessus, le premier pas et le handle n’aident pas l’ailier.

Projection : Top 5

par Emmanuel Le Nevé Il y a 8 mois

Championnat du Monde u19 (2023)
7.9 points, 3.6 rebonds et 1.1 passe de moyenne

Monté fin, le frère de Jalen Williams (aujourd’hui au Thunder d’OKC), est encore en pleine évolution. Il est difficile de projeter un rôle vu son corps. Physiquement, il a tous les attributs d’un potentiel 3 & D. Lui manque juste les statistiques en attaque. Le tir n’est pas encore fixé mais il est sans doute son point fort. La vision est aussi un élément intéressant de son jeu. Pour le reste de son jeu d’attaque, c’est un peu plus poussif. Lors de ce Championnat du monde u19, le futur joueur de Colorado s’est montré en difficulté lorsqu’il a fallu se rendre au panier. À aucun moment, on ne l’a vu éviter le défenseur que ce soit au sol ou en l’air. Droitier naturel, Cody Williams porte et manie le ballon principalement de la main gauche mais termine au panier main droite. Un point qui le rend prévisible et facile à défendre une fois qu’il sera scouté par les adversaires.

Défensivement, comme évoqué plus haut, tous les attributs sont présents : grand, envergure positive, morphologie et pourra ajouter du muscle dans les années à venir. Par moments en difficulté, notamment sur repli défensif, Cody Williams s’est illustré par sa polyvalence. Aussi bien capable de contenir des arrières que de limiter les intérieurs au poste.

Son tournoi fut moyen dans l’ensemble mais il y a trop d’éléments pour le rayer de la liste.

Championnat du monde u19 : des noms connus et de nouvelles têtes

Envergure Il y a 9 mois

FIBA NCAA U19 Scouting Reports

On allait faire un tour en Hongrie à la fin du mois du juin. L'occasion de... Lire la suite

NBA Draft 2024 : Qui est Cody Williams ?

Il y a 1 mois

NCAA Scouting Reports

NBA Draft 2024 : Qui est Cody Williams ? Ecouter