Trevion Williams
crédit photo : FIBA

Trevion Williams

21.8 ans - PF/C - United States United States
209 cm   221 cm   120 kg
Purdue Boilermakers

#53 dans notre BIG BOARD 2022

 

Purdue Boilermakers

Données fournies par Sports-Reference.com.

Tout savoir sur Trevion Williams

par Alan Guillou Il y a 2 mois

Points forts

  • Meilleur intérieur passeur de la Draft
  • Sens du rebond
  • Jeu au poste

Décent, mais à travailler

  • Finition au cercle
  • Utilisation défensive sur Drop

Points faibles

  • Capacités athlétiques
  • Protection de cercle
  • % aux LF & Shoot extérieur

Profil atypique à un moment où les intérieurs qui ne protègent pas bien le panier sont parfois laissés pour compte, Trevion Williams vient de finir son cursus à Purdue et arrive dans la Draft 2022 après une belle année aux côtés de Jaden Ivey. Sous les ordres de Matt Painter, Williams est retourné sur le banc cette année (seulement 4 titularisations en 37 matchs), avec un rôle de "hub offensif" en sortie de banc (créateur n°1 et plaque tournante offensive de l'équipe). Williams avait été également vu lors du Mondial U19 en 2019 avec Team USA, dans un rôle de backup (derrière Jeremiah Robinson-Earl & Reggie Perry) où l'on voyait déjà des qualités de passes intéressantes. Passeur élite pour un joueur de sa taille, l'intérieur des Boilermakers a progressé d'années en années durant son cursus universitaire, et même si Zach Edey prenait une bonne partie de la lumière du secteur intérieur de l'équipe, Williams amène un profil atypique dans cette cuvée 2022. Présentation du meilleur intérieur passeur de la cuvée.

Je vais le dire d'emblée, je ne suis pas normalement très sensible au profil d'intérieur passeur & talentueux sur Post-Up. Au 2ème tour, je vais toujours privilégier des profils athlétiques, capable de protéger le panier et de finir avec férocité au cercle. Mais, je dois bien avouer que le profil de Trevion Williams peut faire sens dans certains contextes, et cela pour diverses raisons. D'abord, dans un contexte de saison régulière, le manque de capacités athlétiques d'un Williams pour protéger le panier peut être moins préjudiciable, car beaucoup d'équipes jouent en Drop durant la saison régulière. Williams évoluait dans ce type de schéma à Purdue, et profitait de son gabarit pour gêner et dissuader. Difficile de le voir sur le terrain en playoffs, mais cela peut fonctionner en saison régulière. En outre, Williams est très bon aux rebonds, et cela des deux côtés du terrain (26% de rebonds défensifs en carrière NCAA ; 17% de rebonds offensifs en 4 saisons universitaires). Trevion est large, mais il possède surtout une très bonne solide science du placement, ce qui lui permet d'être toujours dans un bon timing pour capter les ballons. Très peu dans la protection du panier & les dissuasions (3.4% de contres en 2462mins durant sa carrière NCAA), Williams n'est pas un athlète vertical, et même si je pense qu'un travail physique sera fait avec lui au sein d'un staff NBA, il ne sera jamais un athlète supérieur en NBA.

Le jeu offensif de Trevion Williams est, selon moi, son argument de vente pour un rôle d'intérieur offensif en sortie de banc à l'étage NBA. En 2021-2022, Williams faisait 34% des passes décisives quand il était sur le parquet (c'est le seul intérieur en NCAA à afficher de tels chiffres cette saison). Excellent sur situations de Post-Up pour trouver les coupes à l'opposé où les shooters dans les coins, le timing de ses passes est toujours parfait. Créatif également avec ses yeux pour rendre ses coéquipiers ouverts, Williams ne sera pas la pierre angulaire de la création en NBA, même en sortie de banc, mais posséder un joueur aussi créatif et capable d'aussi bonnes lectures sera toujours utile, même sur une quinzaine de minutes. Point plus négatif, Williams ne tire pas, et cela malgré ses quatre années en NCAA. En 4 saisons universitaires, il ne met que 53% de ses LF (sur 361 tentatives). En outre, il n'a pas commencé à se reculer et prendre plus de paniers à 3pts (seulement 29 tentatives à 3pts en 4 saisons, dont 14 sur la dernière année). C'est dommage, car pour peser en tant qu'intérieur backup en NBA, il faut se spécialiser dans certains aspects de son jeu offensif. Et le tir extérieur pourrait permettre à Trevion Williams d'encore plus voir le terrain (ses 47% sur les "longs 2pts" cette saison peuvent donner de l'espoir).

Profil atypique en 2022, Trevion Williams mérite une sélection lors de la Draft 2022. Intérieur passeur, fort rebondeur mais manquant de verticalité, il pourrait plaire à un staff créatif et qui saura tirer le meilleur de ses capacités, notamment dans une optique de saison régulière. Si le tir se développe et que le corps est travaillé, on pourrait même voir un joueur avec un potentiel plus élevé.

par Antoine Berranger Il y a 2 ans

Désolé, l'accès à ce scouting report est privé

Draft 2022 : les cracks des stats - Où sont les steals ? (3/3)

Alexandre Berthaud Il y a 2 mois

Draft Stats 2022

À la recherche numérique du bon coup de la draft NBA 2022 Lire la suite

Les cracks des stats NCAA - Ep 2.1 : le parfait meneur backup

Alexandre Berthaud Il y a 4 mois

NCAA Draft Stats

À l'aide d'outils statistiques, tentons de repérer des talents NBA cachés en NCAA Lire la suite

Partagez cette page :

Scouting reports

Yoan Makoundou

France   21.9 ans - PF/C
207 cm

Cholet Basket

Matteo Spagnolo

Italy   19.5 ans - PG/SG
196 cm   203 cm   88 kg

Vanoli Cremona

Ziga Samar

Slovenia   21.4 ans - PG
197 cm

Montakit Fuenlabrada

Guilherme Carvalho dos Santos

Brazil   20.0 ans - SG/SF
202 cm   208 cm   95 kg

Caleb Houstan

Canada   19.5 ans - SF/PF
203 cm   93 kg

Michigan Wolverines