Rob Dillingham
crédit photo : On3.Com

Rob Dillingham

19.4 ans - PG - United States United States
190 cm   193 cm   80 kg
Kentucky Wildcats

#6 dans notre BIG BOARD 2024

 

Kentucky Wildcats

Pas de statistiques disponibles pour Rob Dillingham.

Tout savoir sur Rob Dillingham

par Emmanuel Le Nevé Il y a 4 mois

Points forts

  • Le trois points
  • Vitesse balle en main
  • Finition au cercle
  • Né en 2005

Décent, mais à travailler

  • Création pour les autres
  • Utilisation du mid-range
  • Défense
  • Premier pas

Points faibles

  • Taille
  • Corps
  • Quel rôle défensif en NBA ?

Recrue phare de la promotion 2024 de Kentucky, Robert « Rob » Dillingham a mis du temps avant de trouver sa place chez les Wildcats. Utilisé en sortie de banc depuis le début de la saison, Rob Dillingham est au fil des rencontres devenu un joueur clé de John Calipari. En 22 matches joués, l’arrière compile 15 points, 4 passes, 1.2 interception et 3 rebonds de moyenne.

Le natif de Hickory (North Carolina) se situe en haut des boards principalement par son attaque. Notamment le tir. Cette saison, l’arrière se montre létal à trois points avec une réussite de 44% avec 4.5 tentatives par rencontre (44/100). Ces shoots à trois points représentent 40% de ses tirs sur la saison. Des tirs primés en catch-and-shoot mais la majorité sont en pull-up. Notamment après les écrans posés par ses intérieurs mais aussi en transition, sur step-back. Des picks qui lui permettent aussi d’aller au panier et terminer près du cercle. Dans cette zone du terrain, il connaît une réussite de 53% (43/80).

Autre élément important du jeu de Rob Dillingham : sa vitesse. L’arrière des Wildcats est extrêmement rapide balle en main. Une capacité d’accélération qui lui ouvre le chemin du panier, notamment sur open-court. Une fois son vis-à-vis battu, il peut terminer sans soucis. Il utilise ses bras (1.93 m d'envegure) et son hang-time pour battre les défenseurs qui se présentent entre lui et le panier. Les floaters et runners sont aussi présents dans ses finitions après drive. Balle en main, il est également en capacité d’initier le pick-and-roll/pop. Des phases de jeu qui restent limitées mais qui se présentent de plus en plus dans son jeu.

Outre après le pick, Rob Dillingham sait passer dans le jeu, aussi bien sur phases rapides qu’arrêtées. On retrouve du alley-oop en transition et contre-attaques, des drive-and-kicks, passes pour les coupes et renversements à l’opposé sur phases arrêtées. L’arsenal est encore limité mais il fait la différence en trouvant les bons décollages. 

Défensivement, Rob Dillingham se retrouve souvent sur le porteur de balle. La position n’est pas conventionnelle avec des jambes assez raides mais un buste vers l'avant. Ce qui donne l’impression d’être en bonne position. Pour autant, il n’est pas battu si régulièrement sur le premier pas. A côté, la latéralité est moyenne. Off-ball, on est face à un joueur qui prend l’information. On observe aussi une bonne habitude à l’interception avec un 1.2 steal en moyenne par match. En NCAA, l'arrière fait le travail et ne rechigne pas à défendre. Maintenant, ses 1.90 m le limite dans la polyvalence et ce sera également en NBA où il ne pourra défendre uniquement sur les arrières. 

Projection : Lottery pick

par Thomas Breton Il y a 10 mois

Global Jam (juillet 2023)
5.5 PPG (31/14/100) / 3.5 APG (4 matches)

Prospect connu de longue date, Robert Dillingham a eu du mal pour ses premiers pas en tant que Wildcats. Shotmaker crafty doté d'un très fort handle, il est depuis longtemps reconnu pour ses capacités de scorer en 1 contre 1. Malheureusement, le jeu de Rob n'a que peu évolué ces dernières années. Malgré ses qualités de shotmaking et de passing, son corps reste beaucoup trop limité à ce jour et ne semble pas progresser dernièrement. Mesuré très généreusement à 1m88 par Kentucky, ses 73 KG font de lui une cible de choix en défense et un joueur inefficace offensivement. Doté d'un bon toucher, d'un shoot sérieux et d'une capacité non négligeable à pouvoir mettre n'importe quel tir, c'est dans un rôle de microwave en sortie de banc qu'on l'attendra cette année . Malgré sa cote élevée en sortie de lycée (15e du RCSI), il est assez dur de voir un futur joueur d'impact en NBA à ce jour. 5.5 PPG à 31% aux tirs durant le tournoi pour lui qui malgré ses défauts est capable de faire lever les foules par son talent balle en main. 

par Alexandre Berthaud Il y a 2 ans

Championnat des Amériques u16 (2021)
15,7 points, 6,2 passes et 3,2 interceptions de moyenne

MVP du tournoi en sortant du banc, il a énormément de facilités au scoring. Il possède déjà un handle de haut niveau, des deux mains, il peut passer des deux également. Il peut shooter après passe mais surtout très facilement en sortie de dribble et sous pression (10/32 à 3 points). Être capable de rentrer des tirs difficiles à cet âge là est très rare, il l'a fait à chaque rencontre. Il était le mieux classé des joueurs de team USA nationalement selon 247 (9e) et a justifié sa hype, avec en plus du scoring un ratio de 37 passes décisives pour seulement 9 ballons perdus (le manque de compétitivité en face permet de relativiser ces chiffres). Défensivement, il a montré énormément de vivacité avec ses mains, il était souvent juste dans l'anticipation. North Carolina est favori pour son recrutement en 2023. Pour info, la liste des MVP du FIBA U16 Americas : Bradley Beal, Jabari Parker, Malik Newman, Gary Trent, Vernon Carey, Chris Livingston

DRAFT 2024 - NOTRE TOP 30

Matthias Coso Il y a 1 mois

Big Board NBA Draft

March Madness et saison NCAA terminées, il est grand temps de présenter notre classement des meilleurs prospects, à moins d'u... Lire la suite

Récap de l'avant-première des prospects de Kentucky au Globl Jam

Thomas Breton Il y a 10 mois

NCAA Draft Scouting Reports

Comme l'année passée, le GLOBL JAM se déroulait à Toronto du 7 au 16 juillet dernier. Petit tournoi U23... Lire la suite

NBA Draft 2024 : Qui est Rob Dillingham ?

Il y a 2 mois

NCAA SEC Scouting Reports

NBA Draft 2024 : Qui est Rob Dillingham ? Ecouter

Partagez cette page :

Scouting reports

Carlton Carrington

United States   18.9 ans - PG
193 cm   203 cm   90 kg

Pittsburgh

Ja'Kobe Walter

United States   19.8 ans - SG/SF
196 cm   208 cm   88 kg

Baylor Bears

Ron Holland

United States   19.0 ans - SF
198 cm   208 cm   93 kg

NBA G League Ignite

Matas Buzelis

Lithuania   19.7 ans - SF/PF
208 cm   208 cm   88 kg

NBA G League Ignite

Collin Murray-Boyles

United States   19.0 ans - PF
201 cm   105 kg

South Carolina Gamecocks