Dame Sarr
crédit photo : FIBA

Dame Sarr

17.7 ans - SG/SF - Italy Italy
197 cm
F.C. Barcelona Lassa

F.C. Barcelona Lassa

Pas de statistiques disponibles pour Dame Sarr.

Tout savoir sur Dame Sarr

par Emmanuel Le Nevé Il y a 1 mois

Tournoi de l'Hospitalet (Décembre 2023)

Connu de la planète scout depuis plusieurs saisons maintenant, Dame Sarr a une nouvelle fois montré qu’il pouvait prétendre entendre son nom appelé lors de la Draft 2025 (ou plus tard). Vu en live pour la dernière fois lors du championnat d’Europe u16 en 2022 en Macédoine du Nord, on observe déjà une évolution physique avec un corps qui commence à se former. Dame Sarr n’est plus le joueur longiligne, on se retrouve désormais avec un arrière sculpté, notamment sur le haut du corps. Le bas reste à parfaire. Ce qui devrait arriver avec le temps.

Dans le jeu, l’Italien reste toujours ce joueur habité par le scoring. Principalement à trois points. Même si la sélection des tirs est aléatoire et si le ballon ne finit pas toujours sa course dans le filet, l’arrière continue d’y aller. Sur le tournoi, il termine sur un 6/27, soit 22 % de réussite. Il est cependant capable d’alterner ses points avec ce côté slasher qui apparaît au fil des années. Cela lui apporte des points, mais aussi des fautes. Il provoque énormément de fautes et va également très souvent sur la ligne des lancers-francs (14/21 - 66 %). Des pourcentages très bas pour un arrière et cela peut devenir un point négatif si cela n’évolue pas avec le temps. Aujourd’hui les meilleurs arrières affichent, a minima, entre 80 et 85 % de réussite sur aux lancers. Il faudra donc garder un œil sur ces chiffres sur les tournois à venir. À commencer lors de l’Angt. Défensivement, Dame Sarr a été actif sur le un contre un ainsi que sur les lignes de passes. Sur l’ensemble du tournoi, il comptabilise 10 interceptions (en 4 matches). Déjà aperçu par le passé, le contre continue d’être présent. À l’Hospitalitet, il termine avec 7 contres.

par Emmanuel Le Nevé Il y a 6 mois

Championnat d'Europe u18 (2023)

Pour sa deuxième compétition internationale sous les couleurs de l’Italie, Dame Sarr nous a offert ce qu’il sait faire de mieux : tirer à trois points. Le joueur de Barcelone reste un arrière scoreur et très peu porté sur l'initiation pour les autres.
Offensivement, on retient sa capacité à scorer les trois niveaux. Le trois points est sa grande passion. Sur le tournoi, il a pris en moyenne six tirs par match pour une réussite globale de 41%. Des tirs en catch-and-shoot mais qu’il peut aussi se créer tout seul. Idem à mi-distance où il maîtrise le tir en sortie de dribble. Il a cette capacité à pouvoir s’arrêter assez rapidement dans sa course. Attention toutefois à la sélection de tir. Il a encore tendance à tirer alors que le ballon doit continuer à vivre. Près du panier, Dame Sarr peut encore améliorer sa finition mais il n’a pas peur d’attaquer et va à la rencontre des intérieurs soudés à la raquette. Il a d’ailleurs provoqué énormément de fautes pendant le tournoi (6.4 lancers en moyenne par match). Il a aussi l’aptitude à pouvoir attaquer des deux mains bien aidé d’un premier pas rapide. Ce qui le rend imprévisible et difficile à défendre.
Toujours en attaque, il n’est pas trop dans la création pour les autres. Toutefois, si c’est encore trop rare dans son jeu, il semble pouvoir le faire comme en témoigne ses 6 passes contre le Danemark et ses 5 assists face à la Slovénie. Il est aussi intéressant sans le ballon. Il n’est pas avare d’efforts. et il n’est pas rare de le voir poser des écrans non-porteur pour aider ses coéquipiers à se démarquer et prendre un temps d’avance sur la défense.
Défensivement justement. Dame Sarr peut embêter les arrières et certains ailiers. Puissant sur le haut du corps, il est capable de contenir le poste. Par ailleurs, il est aussi intéressant dans la protection du cercle. Pour un joueur d’à peine 2.00 m, il est capable d’aller au contre et des deux mains. Il comptabilise dix blocks sur le tournoi, soit 1.4 par match.

par Emmanuel Le Nevé Il y a 1 an

ANGT Ljubljana (2022)

Dame Sarr se frottait à un tout autre niveau lors de cet ANGT de Ljubljana. Face à des joueurs plus âgés, il a montré un tout autre visage même si les statistiques sont corrects : 13.2 points, 3 rebonds, 1,2 interceptions, 0.8 passe de moyenne en 21 minutes de temps jeu.

En Slovénie, Dame Sarr a une nouvelle fois montré que le tir était l'arme principale de son jeu. En quatre match, l'Italien a réussi 43.8 % de ses trois points (14/32). Il a, en moyenne, tenté huit tirs à trois points par rencontre lors du tournoi. Des tirs principalement en catch-and-shoot même si du pull-up est venu s'inviter au menu du joueur. Le hic de son jeu offensif a été l'absence de pénétration. Durant le tournoi, les attaques vers le cercle se comptent sur les doigts d'une main. Un point qu'on avait déjà observé à Bassano.

Défensivement, l'Italien a aussi vécu des moments difficiles. Son manque de puissance physique s'est fait ressentir. Enfoncé trop facilement par ses vis-à-vis, en difficulté sur les pénétrations des autres, à distance de son vis-à-vis. Trop d'éléments négatifs pour ce niveau. Mais ces points sont modifiables d'autant qu'il avait montré des choses bien différentes chez lui à Bassano contre des joueurs de son âge.

par Envergure Il y a 1 an

Tournoi de Bassano (2022)

Au sein de l’équipe locale, Dame Sarr est apparu comme l’un des meilleurs prospects du tournoi. Grand meneur de près de 2.00 m avec de longs bras et avec un potentiel (offensif et défensif) qui a tapé dans l'œil des nombreux scouts sur place. Des performances qui l’ont mené à être nommé dans le meilleur cinq du tournoi.

En attaque, l’Italien a surtout exposé son tir. Déjà bien en place, Dame Sarr a montré qu’il pouvait tirer dans différents styles (pull-up, catch-and-shoot). Notamment à longue distance. Les pourcentages n’ont pas toujours été en sa faveur mais, à cet âge, ce n’est pas le plus important (1/9 en finale par exemple). A côté de ça, le corps continue de se développer. Encore un peu frêle, Dame Sarr a, pour le moment, du mal à se diriger vers le cercle pour terminer proche du panier, même si le premier pas est correct. Il a plusieurs fois fait la différence grâce à ce dernier.

Le plus intéressant chez l’italien reste, pour moi, sa défense. Il a tout au long du tournoi montré de bonnes choses. Tout d’abord de la concentration. Rarement attiré par le ballon, la tête et les yeux étaient uniquement fixés sur son vis-à-vis. On a aussi pu observer qu'il était capable de se charger de plusieurs positions. Bien aidé par sa taille (1.98m) et une envergure qui, à vue d'œil, est supérieure à sa taille (un peu plus de 2.00 m). En plus d’être bon sur la défense un contre un, il s’est même permis de protéger le cercle par séquence. Notamment contre Patras. Face à ces derniers, Dame Sarr s’est offert quatre contres. Et pas simplement sur du repli défensif. Une caractéristique à surveiller pour les années futures, qui pourrait le rendre encore plus intéressant.

Tournoi de l’Hospitalet : des évolutions et découvertes

Emmanuel Le Nevé Il y a 2 mois

U18 Scouting Reports Europe

Tournoi Hospitalet 2023 Hugo Gonzalez - Real Madrid - 2.00 - Espagne - 2006 Tête d’affiche des prospects du ... Lire la suite

Championnat d’Europe u18 : tour d’horizon du continent

Emmanuel Le Nevé Il y a 6 mois

FIBA U18 Scouting Reports

Le championnat d'Europe u18 s'est terminé par le succès de la Serbie sur l'Espagne. Tour d'horizon... Lire la suite

ANGT Ljubljana 2022 : Les grands au pouvoir

Envergure Il y a 1 an

ANGT

Le week-end passé marquait la dernière étape de l'ANGT 2022, après Belgrade, Patras et Varese le dernier tourno... Lire la suite

Tournoi U16 #PlayForPassion de Bassano : quels noms à retenir ?

Envergure Il y a 1 an

U16

Présentation des prospects U16 du Real Madrid, d'Orange1 Bassano et d'autres équipes européennes présentes lors du tournoi #PlayForPassion de Bassano. Lire la suite

Partagez cette page :

Scouting reports

Kwame Evans Jr.

United States   19.6 ans - PF/C
204 cm   210 cm   100 kg

Oregon Ducks

Rob Dillingham

United States   19.1 ans - PG
190 cm   193 cm   80 kg

Kentucky Wildcats

Reed Sheppard

United States   19.7 ans - PG/SG
190 cm   82 kg

Kentucky Wildcats

Roddy Gayle Jr

United States   20.6 ans - PG/SG
193 cm   93 kg

Ohio State Buckeyes

Kyshawn George

Switzerland   20.2 ans - SG/SF/PF
205 cm   205 cm   95 kg

Miami Hurricanes