Matas Buzelis
crédit photo : Sports Illustrated

Matas Buzelis

19.7 ans - SF/PF - Lithuania Lithuania
208 cm   208 cm   88 kg
NBA G League Ignite

#17 dans notre BIG BOARD 2024

 

NBA G League Ignite

Pas de statistiques disponibles pour Matas Buzelis.

Tout savoir sur Matas Buzelis

par Julien Broilliard Il y a 1 mois

Points forts

  • jeu offensif / promesse de strech-4
  • grand, véloce et vite au cercle

Décent, mais à travailler

  • défenseur correct OffBall
  • défenseur moyen en 1vs1
  • amélioration des pourcentages aux tirs extérieurs

Points faibles

  • puissance physique
  • pourcentage aux lancers-francs

Matas Buzelis est un ailier americano-lituanien né à Chicago le 13 octobre 2004 (19 ans au moment de la Draft 2024). Issu d’une famille de basketteurs (sa mère, son père, et ses grand-pères ont joué en Lituanie) et de sportif (une de ses grand-mère est considérée comme une des meilleures handballeuses du pays), c’est un enfant de la balle qui s’est engagé à jouer avec l’équipe de Lithuanie en 2022. Prospect 5 étoiles à sa sortie de Sunrise Christian, c’est un joueur suivi (Nike Hoop Summit, McDonalds, Basketball Without Border) qui à sa sorti de High School a choisi l’Ignite en G League devant des offres universitaires multiples et prestigieuses et donc renoncé aux NIL.

Physiquement, il est grand (2m08), fin (95kg quand même) et long (2m08). Le corps est encore à solidifier puisqu’il manque de puissance notamment dans les impacts. C’est un athlète relativement rapide sans et avec ballon, qui possède un bon jump et une vitesse d’élévation intéressante. Matas Buzelis possède donc de réels qualités physiques qui sont malgré tout à améliorer.

La force de Matas Buzelis est sa qualité d’attaquant. À sa sortie de lycée, il pouvait être projeté comme un grand ailier offensif complet (shoot, et création). Mais après cette année, sa force a été essentiellement un jeu offensif offball : il peut être envisagé comme un ailier qui étire les défenses.

En effet, sur le film, le shoot peut être une force projetable en NBA notamment en Catsh&Shoot à trois points (96 % de ses tirs longue distance sont issus d’une passe cette année ). Que ce soit en High School ou cette année en GL Ignite, le geste est propre, pas hyper rapide mais il part de haut ce qui lui permet de shooter sur les défenseurs en Close-out. Coté Pull-up, on le voit se créer de l’espace pour déclencher sur quelques dribbles mais il prend peu ce type de tir. Sa répartition de shoot est assez analytique (des deux points proches du cercle et des trois points).

Autre qualité, son maniement de balle qui est plutôt bon pour un joueur de sa taille. Capable d’utiliser ses deux mains, il peut naviguer dans les défenses, changer de rythme, de direction créer de l’hésitation. C’est cela qui lui permet de se créer des espaces pour tenter de scorer au cercle (des deux mains) ou de loin.

Buzelis possède aussi une vision et une compréhension du jeu offensif au-dessus de la moyenne. Il sait se déplacer dans les écrans, couper vers le cercle et faire de bons choix pour lui-même ou passer la balle en connexion.

En défense, son agilité, sa longueur et sa verticalité sont des atouts. Buzelis est souvent présent à la protection d’arceau en 1vs1 ou en aide (3 stocks par match). Il se place aussi plutôt bien, anticipant les déplacements et en étant présent à la lutte aux rebonds (7/matchs avec presque 2 offensifs). Il a donc des qualités pour être un bon défenseur Off-Ball. Il est par contre moins fort en 1vs1 avec une latéralité moyenne.

Toutes les points positifs sont cependant à contrebalancer : d’abord les contacts physiques affectent énormément le jeu de Buzelis. Au drive par exemple, sa finition est impactée par le manque de dureté au cercle. Une opposition forte l’éloigne du panier ou le rend inopérant dans le dernier geste (même malgré son touché). Au dribble, les contacts lui font perdre sa maîtrise du maniement et annihile sa dynamique offensive. En NBA, il devra défendre des ailiers, plus grands, plus costauds ou les deux, et son manque de puissance se ressent déjà en G-League. On le voit par exemple reculer aux contacts sur des drives ou des screens.

Ensuite les pourcentages aux shoots sont bas : 29 % à trois-points sur 81 tentatives (3,2/m), des chiffres similaires à ceux de High School, 68 % aux lancers pour 53 tentatives (18 % de freethrow rate) et un eFG de 49 %.

L’évaluation est tout de même rendu difficile par le contexte. La GL Ignite a vécu ses derniers matchs cette année et le constat a été très moyen. Le niveau de jeu proposé (et les blessures) n’ont pas forcément mis en avant les qualités des prospects : spacing, qualité des coéquipiers et mentalité. Dans ce cadre, le ratio assit/TO de Buzelis est difficile à juger : 2 passes pour autant de pertes de balle. C’est pourtant un domaine où on voulait évaluer ses progrès. De même, les pourcentages à trois points et le FreeThrow rate aurait-il été meilleur dans un autre contexte ? Enfin, peut-on tirer une conclusion (qui serait négative) sur sa capacité d’initiation, qualité qui était mise en avant en HighSchool ?

Des questions donc mais tout de même des espérances : avec un corps plus puissant et un shoot extérieur en place, Buzelis devient un ailier Offball intéressant qui pourrait étirer les défenses adverses et aider en défense. Avant, il faut passer le cap de la première année dans un bon environnement en évitant de s’enliser en Gleague.

Projection dans le Board Envergure : 18ème

par Emmanuel Le Nevé Il y a 9 mois

Versus Perth Wildcats

Titulaire dans cette équipe Ignite troisième du nom, Matas Buzelis a principalement été utilisé loin du ballon. On a aperçu un joueur porté dans la coupe vers le panier mais aussi capable de se créer son tir. De loin avec des jab-steps pour créer de l’espace et sur des step-back. Des phases de jeu uniquement, pour le moment, vu par flashes. À trois points, il a essentiellement fait du catch-and-shoot.

Malgré une vitesse de départ et balle en main moyenne, le lituano-américain est capable de driver au panier, et des deux mains. Il est en plus en difficulté près du cercle où il est victime d’un déficit physique qui l’empêche de contenir le contact et terminer proprement. Son manque de vitesse le pénalise également pour battre son vis-à-vis à la course. Il doit donc faire confiance à sa technique pour marquer.

Défensivement, on est face à un joueur qui ne va pas à la bataille et n’est pas dans le duel. Durant ces deux rencontres, à aucun moment, on ne l’a vu se battre pour aller chercher un rebond. Dans le un contre un, son envergure est un avantage qui lui permet de cadrer un minimum les attaquants. Le point de progression concerne la latéralité.

Physiquement, il semble avoir changé et semble pouvoir encore ajouter de la masse au vu de sa morphologie. Un ajout nécessaire s’il veut résister et tenir le choc au niveau NBA face à des corps et des athlètes d’un niveau bien supérieur.

par Emmanuel Le Nevé Il y a 1 an

Points forts

  • Tir
  • Corps

Décent, mais à travailler

  • Initiation pour les autres
  • Physique

Points faibles

  • Défense un contre un
  • Finir au cercle

Hoop Hall (janvier 2023)

Forward americano-lituanien, Matas Buzelis est formé à la sauce américaine. Sur le terrain, on retrouve un ailier monté fin, longiligne et fluide dans ses mouvements. Lors ce Hoop Hall, il s’est principalement montré par son tir. Il dégaine assez facilement, et rapidement, dans toutes les positions. La gestuelle est plutôt clean avec un ballon qui part en-dessus du front. Les tirs souvent venus sur du catch-and-shoot. Lors de l’événement, il n’a pas énormément montré sa capacité à créer son espace pour enchaîner sur un tir. Outre le tir, Matas Buzelis peut attaquer le cercle mais son manque de kilos et de puissance le limite. Il a, par conséquent, eu du mal à terminer près du panier face à de l'adversité. Par ailleurs, a aussi montré de bonnes choses à la passe. Globalement, il voit bien le jeu et il est capable d’initier pour les autres. Du côté de la défense, c’est un peu plus compliqué. La latéralité est moyenne, il est sauvé par son envergure. Au niveau lycéen, il est limité à la défense des ailiers. Néanmoins, il a montré des flashes à la protection du cercle avec de la dissuasion des deux mains et des contres, uniquement main droite.

DRAFT 2024 - NOTRE TOP 30

Matthias Coso Il y a 1 mois

Big Board NBA Draft

March Madness et saison NCAA terminées, il est grand temps de présenter notre classement des meilleurs prospects, à moins d'u... Lire la suite

Ignite vs. NBL : retour sur les performances d'Alexandre Sarr et Ron Holland

Emmanuel Le Nevé Il y a 9 mois

NBA Draft G-League NBL

La semaine passée, la Team Ignite faisait face aux Wildcats de Perth (NBL). L'occasion d'observer... Lire la suite

Partagez cette page :

Scouting reports

Nolan Traoré

France   18.1 ans - PG
195 cm   203 cm   85 kg

Saint-Quentin Basketball

Carlton Carrington

United States   18.9 ans - PG
193 cm   203 cm   90 kg

Pittsburgh

Ja'Kobe Walter

United States   19.8 ans - SG/SF
196 cm   208 cm   88 kg

Baylor Bears

Ron Holland

United States   19.0 ans - SF
198 cm   208 cm   93 kg

NBA G League Ignite

Matas Buzelis

Lithuania   19.7 ans - SF/PF
208 cm   208 cm   88 kg

NBA G League Ignite